DU PLAYGROUND AU STUDIO

DU PLAYGROUND AU STUDIO

27/10/2021 Toute la journée

Cabaret Aléatoire

DU PLAYGROUND AU STUDIO

Atelier de professionnalisation

Une proposition du Cabaret Aléatoire

 

Du Playground au Studio est une suite logique au premier projet Du Casque au Playground. Quatre ans après, l’objectif est de déplacer les jeunes, de consolider leurs connaissances et de les amener à une situation de live au Cabaret Aléatoire, lors de la prochaine édition de Hip Hop Society en avril 22.

Clément le beatmaker du groupe Siska et Karine (Siska) ont souhaité repartir des besoins du groupe avec qui ils sont restés en contact. Aujourd’hui devenus jeunes adultes, l’intérêt pour le hiphop étant toujours là, avec la volonté de travailler sur leurs propres enregistrements.  C’est en partant de ce constat que Clément et Karine ont souhaité partager l’idée de prolonger la première expérience d’ateliers d’écritures à la Friche la Belle de Mai vers des ateliers de professionnalisation. Ils seront chargés d’animer ces séances d’ateliers d’écritures, d’enregistrement de coaching professionnel entre le Cabaret Aléatoire et leur studio professionnel, équipé d’une régie son et d’un espace d’enregistrement et de répétition (à 5min de la Friche).

 

Une première séance de rassemblement des parties prenantes (intervenants jeunes et éducateurs du playground) aura lieu le mercredi 27 octobre au Cabaret Aléatoire lors du premier temps de Hip Hop Society aux vacances de la Toussaint. Ce rendez-vous a pour objectif de construire l’emploi du temps des séances jusqu’à avril 2022, en composant avec les dispositions du groupe pour favoriser leur engagement. Les participants identifiés seront ensuite invités à rejoindre le studio deux fois par mois, autour notamment de l’enregistrement (souffle, voix, diction pour les uns) et texte (orthographe, rimes solides, mise en page). Une mixtape pourra ainsi voir le jour dans des conditions d’accueil professionnel. 

Siska et Suprem Clem

Chanteuse énigmatique de Watcha Clan, SISTA K se mue en SISKA pour se lancer dans un projet solo aux confins du trip-hop, du folk et de la soul, mûri pendant 2 ans avec la complicité de Suprem Clem, machiniste du Clan qui l’accompagne depuis sur scène et sublime ses chansons avec ses arrangements musicaux.